×

L’Hydrogène Blanc de Lorraine : Une Révolution Énergétique Souterraine

L’Hydrogène Blanc de Lorraine : Une Révolution Énergétique Souterraine

La Sérendipité au Service de la Science

Lors de l’exploration du sous-sol de la commune de Folschviller en Lorraine, des chercheurs du Laboratoire GeoRessources de l’Université de Lorraine et du CNRS ont fait une découverte inattendue. À la recherche de méthane, ils ont trouvé un gisement potentiel d’hydrogène blanc. Ce gaz, de plus en plus prisé pour la transition énergétique, pourrait être présent en quantités colossales, faisant de ce site l’un des plus grands réservoirs mondiaux connus.

Une Technologie Innovante

L’équipe a utilisé la sonde SysMoG, développée en collaboration avec la société Solexperts. Cet outil a permis d’analyser les gaz dissous dans l’eau des formations géologiques jusqu’à 1 200 mètres de profondeur. Une première mondiale qui respecte l’environnement grâce à la miniaturisation de la sonde.

Les Couleurs de l’Hydrogène

L’hydrogène blanc diffère des autres formes d’hydrogène (gris, noir, vert) par son origine. Il est déjà présent en l’état dans la nature, ce qui en fait une source d’énergie primaire. Sa disponibilité à l’état brut le rend particulièrement intéressant pour remplacer les énergies fossiles dans divers secteurs industriels.

Le Mystère de l’Origine

L’hydrogène blanc en Lorraine pourrait être le résultat de réactions chimiques entre molécules d’eau et minéraux composés de carbonates de fer. Si cette hypothèse se confirme, la production d’hydrogène pourrait être presque « renouvelable », car ces processus chimiques sont rapides et la réserve de carbonate de fer est quasi infinie.

Les Étapes à Venir

La prochaine étape consistera à déployer la sonde SysMoG dans des forages voisins pour prouver que la présence d’hydrogène est homogène dans ce bassin de 490 kilomètres carrés. Un forage profond à 3 000 mètres est également prévu pour valider la concentration en hydrogène.

Lire également :   Sécheresse en Moselle : Une Situation en Évolution

Un Soutien Régional

La découverte a suscité de l’enthousiasme auprès des élus des communes environnantes. Le passé minier de la Lorraine, une région du Grand Est, et les compétences techniques de la population locale pourraient être des atouts considérables pour toute exploitation future d’hydrogène.

L’Hydrogène et la Sécurité

Bien que l’hydrogène soit inflammable et explosif, il n’y a pas de risque d’explosion dans le milieu souterrain, notamment dans les roches carbonifères de Lorraine. Les défis futurs consisteront à éviter tout contact de l’hydrogène avec l’oxygène de l’air dans les unités de séparation et de distribution.

Une Portée Internationale

Plusieurs partenaires industriels et institutionnels, français et étrangers, sont intéressés pour financer ce projet. Le Grand-Duché du Luxembourg, la Sarre et la Wallonie, voisins transfrontaliers, partagent également cet enthousiasme.

Laisser un commentaire